Astuces pour une maison économe

Astuces pour une maison économe

24.01.2017

Les économies d’énergie ne sont pas qu’une question d’argent. Elles concernent aussi notre planète et notre avenir. Les éco-gestes de chacun semblent bien anodins à l’échelle individuelle mais leur portée globale représente un impact important sur notre consommation des ressources.

  • Côté froid, évitez le chaud
    Réfrigérateur et congélateur sont les plus importants consommateurs d’énergie de la maison, ils méritent une attention particulière. Évitez la concentration de chaleur en laissant un espace entre l’arrière de l’appareil et le mur, et en éloignant les appareils émetteurs tels que four ou plaque de cuisson.
  • Laissez fondre !
    Pour les réfrigérateurs sans ventilation interne, une épaisseur de glace supérieure à 3 mm augmente la consommation de votre appareil de 30 %.
  • Lave-vaisselle et lave-linge, faites le plein
    Optimisez consommation d’eau et d’électricité, privilégiez le programme « Eco », et lancez la machine lorsqu’elle est pleine. Sinon, optez pour le cycle demi-charge.
  • Les plus énergivores ? Le sèche-linge et la clim’ !
    Sèche-linge et climatisation utilisent deux fois plus d’énergie que le lave-linge ! Réduire leur consommation passe en premier lieu par réduire leur usage et par quelques précautions : réserver le sèche- linge pour l’hiver et la clim’ aux journées vraiment chaudes.
  • Une douche est moins gourmande qu’un bain ?
    Oui à condition d’être courte. 80 à 100 litres pour une douche de 5 minutes contre 150 à 200 litres pour une baignoire pleine. Amusez-vous à faire le calcul par mois puis à l’année en fonction de vos habitudes.

    De petits équipements comme une douchette économe ou un système stop douche réduisent de moitié le débit passant de
    16 à 7 litres par minutes.
    De même, des mitigeurs thermostatique et des mousseurs économes réduisent le débit au-dessus du lavabo. Sans oublier la demi chasse d’eau qui en libérant la moitié de la réserve d’eau représentent une économie de consommation d’eau potable.
  • Veillez au mode « off »
    Faites la chasse aux veilles inutiles : téléviseur, lecteur DVD, consoles de jeu, ordinateur, chaîne hi-fi, chargeurs et même borne Wifi… Pour les débranchez plus facilement utilisez des accessoires tels que multiprises avec interrupteur et prises coupe-veille.

    Eteignez les lumières en quittant une pièce, adoptez les minuteries pour les zones de passage ou des variateurs d’intensité pour les pièces à vivre.
  • Vivez tempéré
    Evitez la surchauffe : en hiver, 19-21°C dans les pièces à vivre et 16°-18°C dans les chambres durant la nuit doivent suffire. Lorsque vous êtes absent et pendant la nuit, fermez rideaux et volets pour garder la chaleur. Si possible, programmez
    vos radiateurs.

Des capteurs pour mesurer votre consommation d’énergie réelle
Vous avez renoncé à vous tordre le cou muni d’une lampe de poche pour lire vos compteurs d’eau, de gaz ou d’électricité, vous ne comprenez pas la facturation ? Face au besoin grandissant de connaître ses consommations d’énergie pour les maîtriser, les innovations fleurissent un peu partout en Europe. Des capteurs placés sur les compteurs ou les arrivées électriques (luminaires, appareils…) permettent enfin de recueillir vos consommations réelles. En France, de jeunes entreprises se lancent sur le marché de l’efficacité énergétique qui connaît une croissance de 17 % en Europe. L’intérêt ? Identifier les anomalies énergétiques d’un logement ou d’un bâtiment et déterminer où et comment agir.