Etude : Les frais cachés des affections de longue durée

Etude : Les frais cachés des affections de longue durée

28.10.2016

Une étude de l’Observatoire citoyen des restes‐à‐charge en santé composé du Collectif interassociatif sur la Santé (CISS), du magazine 60 Millions de consommateurs et de la société Santéclair remet en cause la réalité de la couverture à 100 % des affections de longue durées (ALD). En effet, pour ces patients, la moyenne de reste à charge par an serait de 752 €.


« Un Français sur six bénéficie du dispositif des affections de longue durée (ALD) parmi lesquelles les cancers, le diabète, l’insuffisance rénale chronique, l’infection au VIH notamment... Malgré le dispositif de prise en charge à 100% de la Sécurité sociale, des frais restent à leur charge. »…





Téléchargez le communiqué de presse