Le congé du proche aidant appliqué au 1er janvier

Le congé du proche aidant appliqué au 1er janvier

22.11.2016

Remplaçant le "congé de soutien familial", le "congé de proche aidant" entrera en vigueur au 1er janvier 2017, dans le cadre de la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement (ASV). Ce congé permet à toute personne salariée de bénéficier d'un congé sans solde, d'une durée de 3 mois, renouvelable 1 fois, pour venir en aide à un proche malade, âgé ou handicapé.

Ce décret a pour but d'accompagner les 8,3 millions de personnes salariées qui soutiennent un proche en perte d'autonomie. Membre de la famille, ami, conjoint, ce nouveau décret ne limite pas le congé au lien de parenté et prévoit plus de souplesse dans son application.
Le congé pourra ainsi être fragmenté et permettre par exemple de poursuivre son activité à temps partiel ou de le fractionner selon le niveau d'assistance que l'aidant apportera eu proche.

Plus d'infos