Silver économie : l’économie au service des aînés

Silver économie : l’économie au service des aînés

16.02.2015

On l’appelle « silver économie » parce qu’elle concerne une frange de la population aux cheveux grisonnants. Créée en 2013 par le gouvernement, la silver économie est une filière rassemblant les activités liées aux besoins des personnes âgées. Avec l’augmentation du nombre de seniors, les innovations et la diversité de l’offre se développent.


Après avoir assumé le statut de baby-boomers, les voilà transformés en vague de seniors en ce début de XXIe siècle. La part des personnes de plus de 60 ans ne cesse de s’accroître et devrait atteindre, d’après l’Insee*, 31 % de la population en 2035. Face à cette évolution démographique majeure, le gouvernement français a décidé d’impulser une nouvelle filière en 2003, la silver économie, qui affirme sa nature transversale en touchant une vaste palette de secteurs : aînésloisirs, transport, santé, habitat, sport, sécurité à domicile… Dédiée au bien-vieillir, la silver économie constitue un intéressant levier de croissance et de développement, à la fois pour les territoires et pour le pays tout entier.


Une filière innovante par nature

Parce que les baby-boomers ont vécu les profondes transformations de la société et des techniques, ils ne s’inscrivent guère dans le schéma des « vieux » d’autrefois : plutôt ouverts aux technologies, ils sont preneurs de nouvelles idées leur permettant de rester autonomes, d’améliorer leur confort quotidien et de prolonger leur espérance de vie. Les entreprises multiplient ainsi les innovations pour répondre aux besoins (et aux exigences) toujours plus grands de cette frange croissante de la population. C’est ainsi que les organisations doivent tenir compte d’une multitude de facteurs : il ne suffit plus de lancer un produit ou un service adapté aux seniors, il faut aussi prendre en considération les recommandations médico-sociales et interagir avec de multiples acteurs (collectivités territoriales qui financent certaines mesures en faveur de l’autonomie, travaux réalisés en cohérence par plusieurs artisans pour aménager un domicile…). L’innovation fait partie de l’ADN de la silver économie, tout simplement parce qu’il faut sans cesse s’adapter aux attentes d’un public soucieux de vieillir confortablement.

 

Quelques idées lumineuses pour les seniors

Nombreux sont ceux qui se penchent sur les produits et services à proposer aux seniors, qu’ils soient encore totalement indépendants et autonomes ou déjà dépendants. Service de télémédecine téléphonique accessible 7 jours sur 7, application informatique permettant de coordonner l’intervention des aidants à domicile, voiture qui se conduit sans les mains, biscuits hyperprotéinés répondant aux besoins nutritionnels des seniors, conseillers en vente à domicile de produits spécifiquement dédiés aux personnes âgées, robots d’assistance à la personne, pilulier intelligent qui alerte l’entourage ou l’équipe médicale si la personne n’a pas pris ses médicaments… Les idées fourmillent au sein de la silver économie.

 

De la silver à la gold économie

Depuis son lancement en 2013, la silver économie n’a eu de cesse de se développer. Certaines entreprises connaissent même une croissance à deux chiffres, incarnant le potentiel de cette filière destinée à anticiper et accompagner le vieillissement démographique. La volonté institutionnelle de favoriser ce que l’on nomme aussi l’or gris n’a pas seulement trait aux enjeux économiques nationaux en dynamisant les entreprises et en renforçant leur compétitivité à l’international. Elle concerne aussi un enjeu sociétal : il s’agit de créer de nouvelles conditions au vieillissement, autrement dit d’inventer des moyens de bien vieillir. Et de vieillir bien, plus longtemps.

------------------------------

2035, c'est demain

En 2035, 31 % de la population seront âgés de plus de 60 ans et 13,6 % des personnes auront plus de 75 ans (8,5 % en 2007).
1,55 million de personnes seront dépendantes alors qu’elles n’étaient que 1,15 million en 2007.
300 000 emplois ** devraient être générés par la silver économie d’ici 2020.
700 entreprises sont recensées dans l’annuaire de la silver économie édité par Silvereco.fr sous le patronage de Laurence Rossignol et du Secrétariat d’Etat chargé de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie.