Soigner les bobos de l'été au naturel

Soigner les bobos de l'été au naturel

10.07.2015

Maillots de bain, crème solaire, livre de plage ou encore lunettes et chapeaux, les indispensables de vos vacances sont prêts à intégrer votre valise ? N'oubliez pas d'y glisser votre trousse à pharmacie, en choisissant cette année des produits naturels pour soigner et/ou prévenir les petits imprévus estivaux*.

Aïe ça tangue !
Voici ce qui peut empoisonner vos débuts de vacances : le mal des transports ! En voiture classiquement, ou en bateau, c'est sans aucun doute le bobo le plus fréquent, surtout chez les enfants. Pour le prévenir de manière naturelle, versez quelques gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée dans un mouchoir à respirer fréquemment au cours du voyage. La tisane de gingembre frais à boire pendant le trajet est également très efficace et reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé.
En homéopathie, la Cocculine est le traitement traditionnellement utilisé pour prévenir le mal des transports. 

Aïe ça pique !
Parmi les piqûres les plus populaires de l'été, concentrons-nous sur celles des moustiques. Sévissant aussi bien en ville que sur votre lieu de vacances, ils n'épargnent personne même s'ils ont des préférences pour certains types de peau. Pour éviter boutons et grattouilles, les huiles essentielles de citronnelle, d'eucalyptus citronné et de géranium sont considérées comme des répulsifs naturels même si leur efficacité dans le temps est limitée.
Pour calmer les démangeaisons, appliquez une solution de bicarbonate de sodium sur les piqûres (3/4 de bicarbonate pour 1/4 d’eau).

Aïe ça fait mal !
Une chute à vélo ou une collision en surf : l'impact peut faire mal. Pour éviter bosses, gonflements ou hématomes, appliquez directement une poche de glace sur la zone concernée puis ayez le réflexe Arnica ; en granule ou en gel, il permet de soulager les douleurs liées aux chocs. Un cataplasme d'argile verte contribue également à faire disparaître l'enflure, diminue la douleur et conribue au processus de cicatrisation (si plaie il y a).

Aïe ça brûle !

Une main posée par inadvertance sur le barbecue, c'est la brûlure assurée. Premier réflexe : de l'eau froide immédiatement et pendant 15 à 20 minutes. Évitez absolument d'appliquer de la glace ou toute pommade si la brûlure est cloquée et trop intense. S'il s'agit d'une brûlure mineure, outre la Biafine, vous pouvez appliquer du gel d'aloe vera ou dix gouttes d’huile essentielle de lavande vraie diluée dans une cuillerée à soupe d’huile végétale de calendula.
Côté homéopathie et selon l'état de votre brûlure, il pourra vous être recommandé de prendre des granules Apis 30 CH et Apis 9 CH. Prudencen cependant, pour tout type de brûlure, il est préférable de consulter un médecin au plus vite.

A noter, pour soigner un vilain coup de soleil, le gel d'aloe vera est également recommandé. Évitez ensuite d'exposer à nouveau votre peau sensibilisée aux rayons du soleil.

*Les références phytothérapeutiques et homéopathiques de cet article sont à titre informationnel et ne remplacent en AUCUN cas la consultation et l'avis d'un médecin. La prudence doit être accrue chez les enfants, les femmes enceintes et toutes personnes souffrant d'allergies et sous traitement médical.