Bien s’alimenter par forte chaleur

Bien s’alimenter par forte chaleur

07.07.2021

Lorsque les températures montent, notre appétit se réduit. Mais l’organisme perd davantage d’eau et de sels minéraux même en restant inactif. Il faut donc continuer à bien se nourrir pour éviter la déshydratation, la sous-alimentation et l’épuisement.

 

Mangez des fruits et des légumes crus et cuits

L’apport d’eau est la priorité pour compenser les pertes dues à la transpiration qui maintient l’organisme à bonne température. Fruits et légumes sont riches en eau et à consommer sans réserve. Il faut toutefois éviter de manger uniquement cru au risque de se lasser et de perturber le système digestif.
Les légumes, tout comme les viandes, poissons et céréales peuvent être préparés et cuits pour être dégustés tièdes ou froids.

 

Ne négligez pas les protéines chaque jour

Les protéines apportent chaque jour l’énergie nécessaire à l’organisme. Mieux vaut ne pas les oublier par temps chaud. D’origine végétale (céréales, pâtes, légumes secs et graines) ou bien animale (volaille, viande, poisson, fruits de mer, oeuf et laitage), elles doivent entrer dans la composition de votre assiette fraîcheur pour vous garantir les apports nécessaires et mieux vous aider à résister au période de canicule.

 

bien s'alimenter
 
À éviter !
• les plats gras et trop copieux qui alourdissent le système digestif et entraînent la surchauffe de l’organisme
• la consommation d’alcool et d’excitants (café, sodas, boissons sucrées...)
• mais aussi les boissons diurétiques (thés, tisanes...)

 

Bonne pratique !
Lors des journées les plus chaudes, préférez les cuissons courtes à la vapeur ou à la poêle, et passez aux fourneaux en fin de journée pour laisser la cuisine se rafraîchir durant la nuit.