Le point de côté : comment l’éviter ?

Le point de côté : comment l’éviter ?

04.07.2022

Qui n’a jamais souffert d’un point de côté en plein effort qui nous a obligé à ralentir ou s’arrêter ? Douleur abdominale bénigne et fréquente, le point de côté reste pourtant mal connu et difficile à prévenir.
 

Localisé sous les côtes ou en haut du ventre, le point de côté provoque une douleur brutale et entraîne une gêne respiratoire. Sans gravité, il disparaît rapidement avec le ralentissement ou l’arrêt de l’activité sportive. Bien qu’il soit très courant, aucune étude n’a identifié la cause exacte de cette affection bénigne.

Crampe du diaphragme ou des abdominaux ? Mauvaise adaptation à l’effort ? Stress mécanique des ligaments qui soutiennent les viscères ? Irritation du péritoine ?... Les hypothèses sont nombreuses, mais aucune ne fait l’unanimité. En conséquence, il est bien difficile de le prévenir.

Néanmoins quelques précautions limitent la survenue du point :

• Avant l’effort : éviter de trop manger ou boire et attendre 2 à 3 heures après le repas, s’échauffer progressivement en étirant les muscles abdominaux.
• Pendant : expirer profondément, trouver son propre rythme respiratoire...

Si le point de côté survient malgré tout, il suffit de diminuer l’intensité de l’effort, ou bien de s’arrêter, de se pencher en avant et d’appuyer sur la zone douloureuse. S’allonger sur le dos en repliant les jambes soulage aussi rapidement le point de côté.

-----------------

Un point, c’est tout !

Le point de côté apparaît le plus souvent lors d’efforts physiques mobilisant le tronc (course, nage...). Il disparaît en ralentissant et en penchant le buste en avant. Bonne nouvelle, il se ferait plus rare avec l’âge !